Déjà signataire des engagements pour une commune accueillante des Etats Généraux des Migrations (EGM) et de la charte #MaVilleAntiGaspi contre le gaspillage alimentaire, Laurent Hâvre, tête de la liste d’union de la gauche « Saint-Maur en commun » a signé ce dimanche 8 mars le Pacte pour la Transition avec le collectif citoyen saint-maurien chargé de son suivi.

Ce faisant, il s’est engagé à mettre en œuvre 30 des 32 mesures du Pacte, qui viennent s’articuler avec les objectifs de transition écologique, sociale et démocratique déjà au cœur de son programme.

Convaincu que Saint-Maur, comme toutes les autres villes, doit prendre sa part de responsabilité face à la crise écologique, climatique et démocratique, il confirme ainsi sa volonté de mettre en œuvre des politiques locales visant à préserver l’environnement et à faire évoluer à la fois les modes de décision, de consommation et de déplacement.

Le pacte signé par Laurent HÂVRE :